Boissons bio : avec ou sans alcool ?

Le champagne, halte aux bulles de.. CO2 !

Les fêtes de fin d’année sont toujours l’occasion de déboucher une bonne bouteille de champagne, notamment pour accompagner vos entrées ou en apéro. Or avant de trinquer, sachez que la production et la commercialisation d’une seule bouteille de champagne généraient 2,5 kg équivalent CO2, à cause de son emballage mais aussi de la culture de la vigne et de la fabrication du vin effervescent.

Pour réduire ces impacts environnementaux, mieux vaut alors privilégier du champagne « bio »issu de cépages biologiques cultivés sans engrais ni pesticides. Celui-ci est encore rare (sur les 32 700 hectares de vignobles de La Champagne, seulement 160 hectares sont y sont dédiés).
Comptez entre 20 et 30 euros la bouteille bio.

champagne-glass-banAutre solution bio avec bulles et alcool : le cidre bio, fabriqué artisanalement ; vous en trouverez sûrement auprès des AMAP les plus proches ou autres petits producteurs locaux.

Du jus de fruit bio pour les enfants

Pour les plus jeunes, prenez d’avance quelques bonnes résolutions : on préfèrera pour ce Noël (et les suivants…) les jus de fruits bio aux sodas et colas trop sucrés et dont les excès sont mauvais pour la santé. Les jus biologiques ont l’avantage d’être sans sucre ajouté, ni colorant ni conservateur.

Vous en trouverez dans vos hypermarchés habituels, mais, pour des revenus aux petits producteurs plus « justes », nous vous conseillons de passer par les circuits-court tels que les AMAP ou les ventes directes en ligne des producteurs : le site Paysans.fr vend ainsi des jus de pamplemousse, d’orange, de raisins, etc. bio et dans des conditions de commerce équitable. A découvrir !

La suite du menu classique et bio en seconde partie (plats et fromages) et troisième partie(desserts et chocolats).

A lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *